Quelles HE diffuser pour purifier l'air lors d'une épidémie virale (rhume, grippe...) ?
16
nov.
0
Sébastien Delronge Blog Home
Quelles HE diffuser pour purifier l'air lors d'une épidémie virale (rhume, grippe...) ?

On parle souvent des propriétés anti-virales des huiles essentielles, et c'est à mon avis une des propriétés les plus remarquables en aromathérapie, d'autant que la médecine allopathique ne dispose pas de médicaments anti-viraux.

Si j'ai déjà consacré plusieurs articles à des virus tels que le rhume ou la grippe, voyons cette fois comment on peut agir en diffusion, pour désinfecter l'air lors d'épidémie virale.  Cela peut s'avérer très utile, par exemple si une personne est malade et que l'on veut éviter que le virus ne se transmette à d'autres personnes (par exemple dans une maison, mais aussi dans une classe d'école, une salle d'attente en milieu médical, etc).

Les enfants étant particulièrement sensibles à la propagation de virus (il suffit de voir à quelle vitesse ils attrapent un rhume après la rentrée des classes par exemple), c'est souvent quand on a plusieurs enfants qu'on pense à diffuser pour éviter qu'ils ne se passent leurs microbes... mais on peut faire la même chose pour des adultes, et les HE dont je vais vous parler ci-dessous sont utilisables quelque soit l'âge.

Je conseille de combiner les actions des 4 HE suivantes:

H.E. de Ravintsara: cela reste pour moi la meilleure HE antivirale, grâce à la synergie entre 2 molécules anti-virales contenues dans cette HE: le cinéole (de la famille des oxydes terpéniques) et l'alpha-terpinéol (un alcool terpénique plus antiviral que les autres molécules de cette famille).  D'autres HE à oxydes peuvent être utilisées pour un effet semblable mais qui sera un peu moins puissant (par exemple: eucalyptus radié, mandravasarotra, myrte à cinéole, romarin à cinéole, laurier noble, lavande aspic...).

Ess. de Citron (zeste): la particularité des monoterpènes contenus dans le citron (en particulier le limonène) est de posséder des propriétés anti-virales en diffusion uniquement (autrement dit, il ne serait pas utile d'appliquer en voie cutanée, ni d'ingérer cette HE lorsqu'on a une infection virale).  D'autres HE à limonène sont parfois utilisées comme l'orange, la mandarine, le pamplemousse, la bergamote...

H.E. de Pin Sylvestre: Les pinènes complètent particulièrement bien les HE à oxydes et à limonène, car elles donneront une action  oxygénante, balsamique, fluidifiante des sécrétions bronchiques.  Cette HE issue des aiguilles du Pin est utilisée depuis très longtemps (nos grands mères bénéficiaient déjà de l'action balsamique sur les bronches de cette HE par inhalation, surtout dans les pays nordiques).  L'HE est également connue pour son effet stimulant sur l'organisme (stimulation des cortico-surrénales), très utile en cas de fatigue par exemple.

H.E. de Bois de Hô: cette HE remplace le bois de Rose, espèce botanique protégée, car elle dispose d'une composition chimique quasiment identique, à savoir plus de 95% de linalol, un alcool terpénique qui donnera à cette HE ses propriétés anti-infectieuses, surtout anti-bactérienne et anti-fongique, ce qui complètera l'action anti-virale déjà couverte par les HE précédentes.  Le bois de hô est aussi immuno-stimulant et tonique pour l'organisme.

Voici donc la synergie proposée, pour un grand flacon de 30 ml:

HE Ravintsara 6 ml

HE Bois de hô 6 ml

HE Pin sylvestre 6 ml

Ess. citron 12 ml

Utilisation: 6 à 8 gouttes dans l'eau d'un diffuseur ultra-sonique pendant 30 minutes en continu, ou pendant 2 heures en discontinu.

2 à 3 fois par jour selon le risque infectieux et l'état de santé des personnes présentes.

Pour commander le mélange, voici le lien

N'hésitez pas à me contacter pour toute question par mail: seb@alternatures.be

Pour prendre rendez-vous directement en ligne: www.delronge.progenda.be

Vous pouvez aussi m'envoyer un mail (même vide) pour être automatiquement inscrit(e) à ma newsletter !

Sébastien