Toux Grasse: les meilleures huiles essentielles
6
déc.
0
Sébastien Delronge Blog Home
Toux Grasse: les meilleures huiles essentielles

La toux grasse, aussi appelée toux productive, se manifeste par la présence d'expectorations ou de crachats provenant de la gorge ou des poumons, à l'inverse de la toux sèche, non productive (il n'y a pas de sécrétion de mucus), et à laquelle je consacrerai le prochain article.

La toux grasse n'est pas une maladie mais un symptôme. Il peut s'agir d'une infection respiratoire (laryngite, grippe, trachéite, bronchite) ou d'une maladie pulmonaire (coqueluche, SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive), pneumonie, légionellose...). La toux permet de se débarrasser des microbes ou des polluants (allergènes, particules fines, etc). Il ne faut donc pas chercher à stopper la production des glaires car c'est un mécanisme de défense naturel de l'organisme, dont le but est de nettoyer les poumons. 

Il est donc important de traiter la toux : aider à expectorer, fluidifier les sécrétions, parfois même calmer les toux spasmodiques (quintes de toux), mais également de traiter la cause, qu'elle soit infectieuse (bronchite...) ou autre (allergie, pollution...). Cet article ne parlera pas de ces traitements car ils sont à définir au cas par cas selon la cause de la toux.

Pour la toux grasse, je travaille surtout avec les huiles essentielles :

- Les oxydes terpéniques, en particulier le cinéole, possèdent des propriétés expectorantes et anti-catarrhales (qui débouche). Plus précisément, ils vont activer la mobilité des cils présents dans les voies respiratoires (drainage mucociliaire). On leur reconnait aussi des propriétés anti-infectieuses (surtout anti-virales), ce qui est intéressant et parfois suffisant, surtout en début d'infection ORL (avant la surinfection bactérienne). On trouve du cinéole dans les H.E. suivantes : Eucalyptus Radié, Niaouli, Ravintsara, Romarin à cinéole, Mandravasarotra (Saro), Laurier Noble, Lavande Aspic, Myrte à cinéole. Cette dernière est particulièrement utilisée contre les toux grasses, surtout en cas de bronchite, car en plus d'être expectorante, elle contient des esters qui sont anti-spasmodiques et empêchent donc les quintes de toux.

- Les cétones ont une action expectorante et anti-catarrhale plus puissante encore que les oxydes, et qui est complétée par une action mucolytique (fluidifient les sécrétions) : les H.E. de Romarin à verbénone, d'Eucalyptus mentholé et de Menthe Poivrée sont les plus utilisées pour ces propriétés. Attention au fait que les cétones sont interdites chez l'enfant (jusqu'à 6 ans) et la femme enceinte ou allaitante.

- Les monoterpènes, en particulier les pinènes (que l'on retrouve dans les arbres, et qui ont une odeur balsamique, aérienne, boisée), sont de très bons décongestionnants respiratoires, expectorants, balsamiques (agissent comme un baume respiratoire). Ils ont une action détersive : ils fluidifient les sécrétions bronchiques, ce qui libère du volume respiratoire (on respire mieux car on évacue plus de mucosités). Les H.E. sont celles de Pin Sylvestre, d'Epinette Noire, de Sapin Baumier par exemple.

- Les lactones ont un intérêt certain car ils sont fortement mucolytiques (asthme, mucoviscidose, bronchite chronique...). On utilise en pratique surtout l'alantolactone, la molécule présente dans l'inule odorante.

- Les coumarines, et en particulier la visnagine, présente dans le Khella, est bronchodilatatrice. Très utile aussi dans le même genre de pathologies.

J'insiste sur le fait qu'en cas d'infection bactérienne, il sera nécessaire de traiter l'infection également, avec des HE anti-bactériennes en voie cutanée (par exemple : le tea tree, le bois de hô, le thym thujanol, le palmarosa) et/ou en voie orale (capsules d'origan en particulier) (voir mon article sur le sujet).

Ces H.E peuvent donc être combinées. Je conseille surtout de les appliquer en voie cutanée (sur le thorax et le haut du dos). Mais on peut rajouter à cette voie cutanée une des voies suivantes : voie sublinguale, voie atmosphérique (diffusion) ou encore en voie nasale (inhalation par exemple).

On pourrait proposer le mélange suivant :

HE Myrte à cinéole 3 ml

HE Ravintsara 2 ml

HE Romarin à verbénone 2 ml

HE Inule odorante 1 ml

HE Pin sylvestre 2 ml

Appliquer 6 gouttes 4 fois par jour sur le thorax et le haut du dos.

On peut éventuellement prendre le même mélange en voie sublinguale (2 gouttes 3 fois par jour sur un support : miel, huile végétale ou sucre). Mais j'aime bien l'idée de combiner les HE en voie cutanée avec la phytothérapie ou la gemmothérapie en voie orale. Le sirop pour toux grasses de la marque Herbalgem est particulièrement complet : une recette traditionnelle de sirop aux plantes (avec des plantes connues pour leurs propriétés expectorantes comme le thym, le sureau, l'aunée) est enrichie par des bourgeons (peuplier et pin), ainsi que des teintures mères d’échinacéa et de propolis (ce qui renforce l'effet anti-infectieux), et de l'huile essentielle de myrte à cinéole.

On peut aussi donner les conseils suivants :

- Supprimer temporairement tous les produits laitiers (le lait apporte des phospholipides alimentant la fabrication de mucus par le foie), ainsi que les sucreries.

- Bien s’hydrater, boire au moins 1,5 l d’eau par jour afin que les expectorations soient suffisamment fluides pour être bien évacuées.

- Utiliser des mouchoirs jetables afin de ne pas contaminer l’entourage.

- Aérer la pièce où l’on dort et en général, le lieu de vie.

- Utiliser un humidificateur d’air.

- Surtout ne pas fumer ou être en présence de fumeur ou tout autre facteur irritant dans l’air ambiant.

- Désobstruer le nez avec du sérum physiologique ou de l’eau salée plusieurs fois par jour.

- Pour les nourrissons, il peut être nécessaire de faire de la kinésithérapie respiratoire avec drainage bronchique.

- Consulter si la toux s'accompagne de symptomes inquiétants : difficultés à respirer, sang, fièvre, vomissements, fatigue importante

N'hésitez pas à me contacter pour toute demande de préparation ou question par mail: seb@alternatures.be

Pour prendre rendez-vous directement en ligne: www.delronge.progenda.be

Vous pouvez aussi m'envoyer un mail (même vide) pour être automatiquement inscrit(e) à ma newsletter !

Sébastien