Quel diffuseur d'huiles essentielles choisir ?
2
mai
0
Sébastien Delronge Blog Home
Quel diffuseur d'huiles essentielles choisir ?

Il existe de nombreux modèles de diffuseurs, et les prix peuvent parfois fortement varier en fonction des caractéristiques du diffuseur, mais dans l'ensemble il est important de comprendre la différence entre les différents types de diffuseurs.

Le Diffuseur de type "venturi" (ou nébulisateur)

 

Il s'agit d'un nébulisateur en verre couplé à une pompe à air. Dans la verrerie, deux petits tubes vont se rencontrer à angle droit : l'un amène l'air et l'autre l'HE. On place simplement une ou plusieurs HE dans le fond de la verrerie, sans les diluer (sans eau ni alcool ni huile végétale...).

Avantages :

- Ce type de diffuseur est le plus puissant pour désinfecter l'air ou pour avoir des effets sur la santé au niveau physiologique (par exemple pour faciliter la respiration en cas d'infection ORL). Il produit en effet un aérosol puissant et concentré puisque l'on y a placé des HE pures. Le nuage aromatique produit restera durablement dans l'air, et ne s'évaporera que très lentement.  Par conséquent il suffit de le faire fonctionner 10 minutes par heure (pour une pièce de 60 m²).

- Le prix des diffuseurs à air est en général inférieur.

Inconvénients:

- Il est plus compliqué à entretenir car on peut trouver des dépôts de poussière dans le tube amenant l'air et des dépôts d'HE dans l'autre, et ces petits tubes sont très fins donc difficiles à nettoyer (on conseille l'alcool à 90° pour le nettoyage).

- De plus, lbruit de la pompe est parfois dérangeant.

- Enfin, il faut aussi que la pompe à air assure un débit suffisant (300 litres d'air par heure), sinon seuls les molécules aromatiques les plus volatiles seront diffusées, les autres restant collées sur les parois, au fond, ou dans les tubulures.

- Notons aussi que ce type de diffuseur aura tendance à assécher l'air (déconseillé donc dans les endroits où l'air est déjà sec).

 

Le Diffuseur de type "ultrason"

Ces diffuseurs sont les plus courants actuellement. Les HE (5 à 20 gouttes) sont placées dans un réservoir rempli d'eau. On trouve au fond du réservoir un émetteur à ultrason. Les vibrations produites par cet émetteur vont faire vibrer l'eau, ce qui va générer une brume aromatique, mélange gazeux composé de vapeur d'eau (froide) et de molécules aromatiques.

Avantages :

- Ce type de diffuseur est plus doux, moins puissant que l'autre, mais produit une brume intéressante car elle sera mieux tolérée par les personnes fragiles (enfants, bébés, personnes âgées), d'autant qu'on aura aussi un effet d'humidification de l'air.

- La brume est également ionisante, ce qui est non négligeable sur l'état de santé (ioniser l'air est très utile lors de problèmes tels que : allergies, problèmes respiratoires, maux de tête, fatigue, dépression, insomnies...).

- Le diffuseur à ultrason est idéal pour toute application de l'olfactothérapie, lorsque l'on veut utiliser les HE pour les propriétés sur le plan psycho-émotionnel ! Il crée une ambiance favorable à la détente, à la relaxation, d'autant qu'il ne fait pas de bruit.

- Il est aussi beaucoup plus simple à entretenir (il suffira de détartrer l'appareil avec un peu de vinaigre comme on le fait par exemple pour une bouilloire électrique).

- Au niveau du fonctionnement, on peut le laisser tourner plus longtemps (en général 1/2 h par heure est la durée conseillée).  Lorsqu'on l'utilise dans une chambre d'enfant, il est bien de diffuser pendant 1/2 h juste avant de mettre l'enfant au lit (on coupe à ce moment là le diffuseur).

Inconvénients:

- On n'obtiendra jamais le même degré de saturation de l'air en principes actifs qu'avec l'autre type de diffuseur, il sera donc moins puissant pour désinfecter l'air ou pour lutter contre des problèmes de santé. En ce qui me concerne, je trouve qu'il existe bien d'autres voies d'administrations utiles en aromathérapie lorsque l'on veut un réel impact sur la santé "physique", et donc je préfère investir dans ce type de diffuseur et l'utiliser plutôt pour la santé "psychologique".

- Le prix peut être un inconvénient aussi (le mécanisme étant plus complexe), même si on trouve aujourd'hui des modèles de moins en moins chers...

Après, pour le choix du modèle, à vous de voir les gadgets qui vous intéressent : réveil, musique, fiche pour brancher un lecteur MP3, design, choix de la couleur de lumière produite par le diffuseur, etc etc.

Le Diffuseur par évaporation à chaud (ou à "chaleur douce")

On sait que les huiles essentielles ne peuvent être chauffées à trop haute température (au-delà de 50 degrés environ), donc on évitera de les mettre dans un "brûle-parfum" avec une bougie.  Par contre il existe des diffuseurs qui chauffent de manière douce: une résistance électrique insérée dans une céramique chauffe celle-ci de façon modérée.  Il suffit de placer quelques gouttes d'HE (5 à 10) sur cette céramique pour que la diffusion se fasse par évaporation à cause de la chaleur.

Avantages:

- il n'y a aucun bruit

- ces diffuseurs sont très simples à entretenir puisqu'il suffit de passer un chiffon sur la céramique

- très utile pour diffuser des HE épaisses (cèdre, santal, myrrhe, vanille,...) qui ont parfois tendance à ne pas bien se diffuser avec les autres systèmes

Inconvénient: il produit une vapeur chaude qui aura tendance à se répandre en hauteur (donc à éviter dans des pièces à haut plafonds)

Remarque: les diffuseurs pour voiture (qui se mettent dans l'allume-cigare) fonctionnent selon ce même principe d'évaporation à chaud.

Le Diffuseur par évaporation à froid

Les huiles essentielles étant volatiles, elles ne doivent pas forcément être chauffées pour être diffusées.  Le simple fait d'en déposer quelques gouttes dans une sous-tasse par exemple suffit pour aromatiser légèrement une petite pièce (par exemple dans les toilettes je mets quelques gouttes d'HE de cannelle de Ceylan sur une soucoupe).

Pour accélérer cette capacité naturelle d'évaporation, on peut simplement utiliser un ventilateur.  Les ventilateurs aujourd'hui sont d'ailleurs souvent prévus pour accueillir des H.E. (que l'on dépose en général sur une cartouche absorbante, qu'il faut remplacer (cartouches jetables) ou laver (cartouches réutilisables) après utilisation).

Certains diffuseurs utilisent ce principe de ventilation.

Avantage: c'est une diffusion très douce (ces diffuseurs étant beaucoup moins puissants que les nébuliseurs qui fonctionnent avec une pompe à air).  C'est un avantage en présence d'enfants ou de personnes très sensibles, ou encore dans les collectivités (maisons de retraite, salles d'attente, hôpitaux, écoles, crèches...) où une diffusion douce est souvent demandée pour qu'elle soit acceptée et supportée par le plus grand nombre.

Remarque: dans les voitures, on peut déposer quelques gouttes d'HE sur les ailettes de ventilation et faire fonctionner celle-ci.  L'HE se diffusera doucement mais de manière suffisante (compte tenu de la petite taille de l'habitacle).

 


 

Si le sujet vous intéresse et si vous voulez en savoir plus, sachez que je fais le tour complet de la diffusion dans mon cours d'olfactothérapie

N'hésitez pas à me contacter pour toute question ou demande de conseil par mail: seb@alternatures.be 

Pour prendre rendez-vous directement en ligne: www.delronge.progenda.be

Vous pouvez aussi envoyer un mail (même vide) pour être automatiquement inscrit(e) à notre newsletter : seb@alternatures.be

Sébastien