Constipation: prévention et remèdes naturels
12
juin
0
Sébastien Delronge Blog Home
Constipation: prévention et remèdes naturels

 

Définitions

La fréquence d’évacuation des selles varie d’une personne à l’autre, allant de 3 fois par jour à 3 fois par semaine. On peut parler de constipation lorsque les selles sont dures, sèches et difficiles à évacuer. En général, cela survient s’il y a moins de 3 selles par semaine.

Le problème peut être temporaire (par exemple lorsque l'on voyage, ou pendant la grossesse) ou chronique (quand le problème dure depuis plusieurs mois).

Causes :

Les causes peuvent être multiples.

- Alimentation : trop peu d'eau et de fibres en particulier (voir conseils plus bas)

- Intolérance alimentaire, en particulier au lait de vache

- Sédentarité, manque d'activité physique

- Stress, anxiété, chocs émotionnels, se retenir d'aller aux toilettes pour des raisons psycho-émotionnelles...

- Pathologies : hémorroïdes, fissure anale, diverticulite, intestin irritable, hypothyroïdie, maladie neurologique (neuropathie diabétique, Parkinson, ...), cancer du colon.  Il ne faut donc pas hésiter à consulter en cas de constipation chronique pour établir la cause précise et traiter en cas de maladie associée.

- Médicaments : de nombreux médicaments peuvent également causer une constipation, dont, paradoxalement, certains laxatifs lorsqu'on les prend pendant de longues périodes, les anxiolytiques, les antidépresseurs, la morphine, la codéine et les autres opiacés, certains antispasmodiques (anticholinergiques), les anti-inflammatoires, les relaxants musculaires, certains antihypertenseurs (surtout les inhibiteurs des canaux calciques comme le diltiazem), les diurétiques, les antiacides contenant de l’aluminium, etc. Certains suppléments de fer peuvent également causer la constipation, mais ils ne produisent pas tous cet effet.

Notons que les femmes sont plus sensibles à la constipation que les hommes (pour des raisons hormonales), ainsi que les enfants (surtout autour de 4 ans).

Prévention

1) Importance de l'alimentation

Il est indispensable, surtout en cas de constipation chronique, d'adapter son alimentation.

La consommation d'eau doit être d'au moins 2 litres par jour.  Les eaux minérales riches en magnésium ont un effet laxatif doux et peuvent être privilégiées

Il faut augmenter les aliments riches en fibres, qui sont les aliments d'origine végétale : fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes, noix et graines, algues... Les aliments d'origine animale n'en contiennent pas.

Il existe 2 types de fibres :

- fibres insolubles : ce sont les plus fréquentes.  Elles absorbent beaucoup d'eau, augmentent le volume des selles et stimulent les contractions de l'intestin (péristaltisme).  Elles sont utiles en cas de constipation de type « atonique ».  C'est la cellulose, l'hémicellulose et la lignine.  On les trouve dans les le son de blé, les céréales intégrales, les légumineuses, les légumes verts crus, la salade, les fruits crus, ...

- fibres solubles : quelques végétaux seulement en contiennent en bonne quantité.  Ces fibres absorbent de l'eau en créant un gel.  Elles sont utiles en cas de constipation « spasmodique ».  Elles font aussi baisser la glycémie et le cholestérol. Ces fibres sont la pectine, la gomme et les mucilage.  On en trouve dans : les algues, l'agar-agar, le son d'avoine, l'orge, les pommes, les graines de lin broyées et trempées... 

Aliments à privilégier :

- cerise, figue, fraise, framboise, groseille, mûre, orange, pêche, poire, pomme, prune, pruneau, raisin

- aubergine, bette, carotte, champignon, chicorée sauvage, citrouille, courgette, épinard, fenouil, laitue, mâche, navet, pissenlit, tomate, topinambour

- aromates : basilic, cerfeuil, estragon

Aliments à éviter

- pain blanc, pâtisserie, riz blanc

- oeuf cuit dur

- lait, fromage

- sucres, cacao, café, cola, thé

- banane

- viande salée et aliments épicés

2) Exercice physique régulier : Marcher, pédaler, être actif physiquement a une influence sur les muscles abdominaux et favorise le transit intestinal

3) Répondre au besoin d’aller à la selle dès qu'il se présente. Après avoir mangé, les intestins entrent dans une vague de contractions afin d’évacuer les selles. Il s’agit d’un réflexe naturel qui aide à la sortie des selles en douceur. En n’écoutant pas l’envie d’aller à la selle, l’évacuation devient plus difficile.

Les médecins recommandent aux personnes constipées de se rendre à la toilette 2 fois par jour, environ 30 minutes après les repas et de ne pas faire d’efforts de poussées pendant plus de 5 minutes (car cela augmente le risque de crise d’hémorroïdes). Ce « rituel » favorise l’évacuation régulière des selles, notamment chez les enfants

Traitements Naturels

En plus de l'alimentation et des conseils donnés ci-dessus, on se tourne souvent vers des remèdes naturels pour éviter les laxatifs alopathiques (dont le surdosage peut provoquer un syndrome des intestins paresseux par accoutumance, de même que conduire à une baisse des taux de sodium et de potassium sanguins, à une déshydratation et éventuellement à des troubles plus graves).

En Aromathérapie:

Pour une constipation passagère, je conseille le mélange suivant :

HE Gingembre 5 ml

HE Bois de Hô 2 ml

HE Cannelle de Chine 1 ml

Ess Mandarine 2 ml

Posologie : 2 gouttes sous la langue matin et soir sur un support adéquat (sucre, miel, huile végétale ou comprimé support).  Ne pas dépasser 3 semaines de traitement.  Ne pas utiliser pendant la grossesse ou l'allaitement, ni chez l'enfant.

Ce mélange est constitué d'H.E. toniques pour l'intestin, qui stimuleront le transit.

Cliquez ici pour le commander 

En gemmothérapie :

Le bourgeon d'Airelle est mon remède préféré pour les problèmes intestinaux.  

Il a un effet régulateur sur le fonctionnement et la motricité de l'intestin, à la fois stimulant (en cas de constipation atonique) ou anti-spasmodique (colite spasmodique).  C'est aussi un désinfectant et un draineur intestinal.  On peut aussi le conseiller contre la diverticulose.

Posologie : 15 gouttes par jour, si possible réparties en 3 fois 5 gouttes, avant le repas.  (il s'agit de la posologie pour adulte, contactez-moi pour les enfants).

Ne pas dépasser 3 mois de traitement.

En phytothérapie : 

Plusieurs plantes peuvent être utilisées :

- Gingembre : très tonique sur l'ensemble du système digestif : stomachique (estomac) et cholérétique (foie), elle augmente aussi le péristaltisme intestinal.  Elle est surtout connue en comprimés pour ses effets anti-émétiques (nausées).  Ce remède peut donc être utile si la constipation s'accompagne de nausées.  

- Harpagophytum : plutôt connue pour ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, surtout sur le système articulaire, on oublie souvent que cette plante est aussi stomachique et cholérétique.  On peut l'utiliser pour un grand nombre d'affections du foie et de l'estomac : dyspepsies, douleurs hépato-biliaires, flatulences, ballonnements, constipation.

- Réglisse : il s'agit d'une plante très utilisée pour l'estomac, surtout en cas d'ulcère ou de gastrite, car elle est anti-acide, cicatrise l'estomac, et lutte contre les bactéries et l'inflammation.  Sur le plan intestinal, elle est intéressante car elle facilité l'hydratation de la masse fécale, ce qui est donc très utile en cas de constipation.

En compléments alimentaires :

- Probiotiques : Il existe quelques essais cliniques montrant l’effet bénéfique probable des probiotiques sur la constipation.  La fréquence des selles augmente de 20 % à 25 % lors d’une consommation journalière de probiotiques. Chez les adultes, les probiotiques qui augmentent la fréquence des selles et améliorent leur consistance sont le Bifidobacterium animalis, le Lactobacillus casei Shirota, et l’Escherichia coli Nissle 1917. Chez les enfants, L. casei rhamnosus Lcr35 a montré des effets bénéfiques.

- Algues : En plus de stimuler le transit (voir ci-dessus), certaines algues comme la Laminaire (Kelp) sont riches en iode, ce qui va stimuler la thyroïde et donc le métabolisme.

N'hésitez pas à me contacter pour toute question ou commande de préparation/synergie par mail: seb@alternatures.be 

Pour prendre rendez-vous directement en ligne: www.delronge.progenda.be

Vous pouvez aussi envoyer un mail (même vide) pour être automatiquement inscrit(e) à notre newsletter : seb@alternatures.be

Sébastien