Hyperthyroïdie: que faire quand la thyroïde est trop active ?
22
févr.
0
Sébastien Delronge Blog Home
Hyperthyroïdie: que faire quand la thyroïde est trop active ?

 

Définition

L'hyperthyroïdie désigne une production trop importante d'hormones par la glande thyroïde.

Elle survient en général chez les adultes entre 20 et 40 ans, mais peut aussi se déclarer chez les enfants ou les personnes âgées.  

Elle est moins fréquente que l'hypothyroïdie.  On la retrouve principalement chez la femme (9 cas sur 10).

Symptômes

La thyroïde étant chargée de réguler le métabolisme de notre corps, l'hyperthyroïdie se manifeste par toute une série de symptômes associés à un métabolisme trop actif.  Il n'y a parfois que l'un ou l'autre des symptômes qui sont présents, ce qui rend le diagnostic plus complexe (mais une prise de sang peut confirmer le diagnostic en mesurant les hormones thyroïdiennes TSH, T3 et T4) :

- rythme cardiaque rapide (plus de 100 battements par minute), palpitations, tachycardie

- transpiration excessive, bouffées de chaleur

- tremblements (par exemple des mains)

- insomnies

- nervosité, sautes d'humeur

- selles fréquentes (diarrhée)

- faiblesse musculaire, souffle court

- perte de poids malgré un appétit normal

- changements dans le cycle menstruel

- apparition d'un goitre à la base du cou

- yeux qui « sortent » de leur orbite (exophtalmie) et/ou yeux irrités/secs

Causes 

- Maladie de Basedow : c'est une maladie auto-immune, responsable de 90% des cas d'hyperthyroïdie.  Des anti-corps stimulent la glande thyroïde à produire trop d'hormones.

- Nodules thyroïdiens : ces petites masses, qui se forment sur la glande tyroïde, produisent parfois des hormones tyroïdiennes.

- Thyroïdite : une inflammation de la thyroïde peut aussi causer un excès d'hormones dans le sang.  Cette inflammation peut être d'origine infectieuse ou survenir après une grossesse.  En général c'est temporaire et la thyroïde retrouve un fonctionnement normal après quelques mois.

- Certains médicaments riches en iode peuvent entrainer une hyperthyroïdie temporaire.  C'est le cas de certains désinfectants et des produits de contrastes injectés lors d'un examen radiologique.

Conseils préventifs

- Repos : avoir des bonnes nuits de sommeil et faire des siestes si nécessaire

- Apport suffisant en calcium et en vitamine D, car l'hyperthyroïdie augmente les risques d'ostéoporose

- éviter de consommer de la caféine ou des boissons énergisantes

- ne pas prendre de suppléments en iode (ou de compléments alimentaires en contenant), éviter le sel iodé.  A noter que les algues d'eau douce (spiruline, chlorella) ne contiennent pas d'iode et peuvent être consommés (contrairement aux algues comme la Dulse ou la Laminaire par exemple).  Les fruits de mer peuvent aussi être consommés même s'ils contiennent un peu d'iode.

- Exercice physique doux (marche, natation) et pas intensif (course, cardio...)

- En cas de problème oculaire : ne pas fumer, utiliser des hydrolats en compresse oculaire (bleuet ou camomille)

Traitements naturels

Traitement immunitaire

En cas d'hyperthyroïdie de Basedow (90% des cas), comme il s'agit d'une maladie auto-immune, il faudra soigner le déséquilibre immunitaire : le produit le plus efficace est un immuno-modulant, le Moducare (1 comprimé matin, midi, et soir, sur un estomac vide (1/2h avant ou 1h30 après le repas)).

Selon les travaux du professeur Seignalet, les maladies auto-immunes sont liées au mécanisme de l'intestin poreux.  On conseille donc un régime alimentaire hypotoxique.  Seignalet a d'ailleurs obtenu de très bons résultats sur la maladie de Basedow (ces résultats sont confirmés dans la pratique par de nombreux témoignages de patients).  Contactez moi si vous désirez en savoir plus sur ce régime.

Aromathérapie

HE Myrrhe amère 3 ml

HE Cumin 1 ml

HE Marjolaine à coquilles 1 ml 

2 gouttes 3 fois par jour en voie sublinguale avant les repas, 3 semaines par mois ou 5 jours sur 7.

N'hésitez pas à me contacter si vous voulez que je vous prépare ce mélange.

Gemmothérapie

Bourgeon de Viorne (régulateur thyroïdien) : 15 gouttes le matin

Bourgeon d'Aubépine : 15 gouttes le soir (uniquement si problème de sommeil et/ou palpitations)

Phytothérapie

Les 3 plantes les plus connues pour leur action frenatrice thyroïdienne, sont le Lycope, le Gremil et la Mélisse.  Ces plantes sont disponibles en herboristerie sous forme de tisane (Infuser 1 g à 3 g de plante séchée (parties aériennes) dans 150 ml d'eau bouillante et boire 3 tasses par jour de cette infusion chaude).  On peut aussi les trouver en teinture mère (il n'est pas indispensable de consommer les 3 plantes ensemble).  La posologie habituelle est de 20 gouttes 2 fois par jour.

N'hésitez pas à me contacter pour toute question ou commande de préparation/synergie par mail: seb@alternatures.be 

Pour prendre rendez-vous directement en ligne: https://calendly.com/alternatures

Vous pouvez aussi envoyer un mail (même vide) pour être automatiquement inscrit(e) à notre newsletter : seb@alternatures.be

Sébastien